3 projets simples que vous pouvez réaliser avec Arduino

Arduino est une marque de cartes électroniques sur lesquelles se trouve un microcontrôleur ou circuit intégré, un port USB, et des connecteurs d’entrées et sorties qui diffèrent selon les modèles vendus sur le marché.

Grâce à un éditeur de code ou EDI appelé aussi Arduino, on peut écrire et compiler du code informatique afin de programmer le microcontrôleur pour qu’il effectue des taches diverses comme la domotique ou contrôle d’appareil domestique type éclairage, ou le pilotage d’un moteur. Mais il existe d’autres logiciels de programmation des cartes Arduino et des programmes directement téléchargeable sur son site internet. Le programme informatique lui est envoyé d’un ordinateur sur la carte à travers le port USB.

Dans le commerce, la carte Arduino est utilisée pour fabriquer des machines intelligentes autonomes comme les imprimantes 3D ou des systèmes de pilotage automatique pour drones. Mais grâce à quelques connaissances de base en langage de programmation, quelques notions d’électronique et en achetant sa propre carte Arduino munie du manuel d’utilisation, on peut fabriquer soi-même sa propre machine intelligente. Voici 3 projets à titre d’exemple que vous pouvez créer à l’aide d’une carte Arduino.

Projet 1 : faire clignoter une LED

Un projet simple pour débutant avec une carte Arduino est par exemple de faire clignoter une LED à une fréquence d’un clignotement par seconde. Le but de ce projet est éducatif montre très simplement le fonctionnement basique du produit.

Pour ce faire, il faut une LED ou diode électroluminescente, une résistance de 330 Ohms qui va restreindre l’intensité du courant traversant la LED, une carte Arduino, et une plaque de prototypage ou breadboard en anglais qui permet de concevoir des circuits électroniques sans faire de soudures.

La plaque est faite de trous qui représentent des connecteurs dans lesquels on place l’une des bornes d’un composant électronique (la LED, la résistance et les fils de connexion de la carte Arduino dans notre cas), une borne par trou. L’étape suivante consiste à écrire le code qui représente les instructions que devra suivre la carte Arduino. L’écriture de ce code se fait à partir du logiciel Arduino qui se présente comme un simple éditeur de texte.

Le code doit être écrit correctement sans erreur de syntaxe pour être compilé. Le résultat de la compilation est envoyé à la carte Arduino, celle-ci étant au préalable connectée avec l’ordinateur par USB. L’envoi se fait en appuyant sur un bouton qui contient une flèche dirigée vers la droite.

Le code informatique programmé à faire des boucles avec une fréquence d’une seconde aura pour but de commander l’envoi de signaux électriques sur une borne numérique de la carte Arduino pour faire clignoter ensuite la LED dans le circuit électronique.

© http://sciences-du-numerique.fr

Pour plus d’informations sur ce projet : http://sciences-du-numerique.fr/projet-arduino-pour-la-specialite-isn/led-clignotante/7

Projet 2 : un régulateur d’humidité et de température

Les murs de votre cuisine ou de votre salle d’eau sont souvent victimes de condensation à cause d’une faible aération. Vous pouvez acheter un aérateur électrique simple et le brancher sur une prise à chaque utilisation pour bien aérer la salle et le mobilier de toute humidité. Mais vous pouvez vous même fabriquer votre propre extracteur d’air à capteur d’humidité intelligent qui se déclenche automatiquement selon les besoins.

Le but est d’utiliser un aérateur simple, et de le transformer en régulateur d’humidité et de temperature. Tout ce dont on a besoin est d’un aérateur simple, d’une carte Arduino et de son alimentation, d’un capteur d’humidité et de température, un circuit imprimé type plaque à trous de prototypage utiliser pour monter des prototypes électroniques, d’un relais de 1 ou 2 canaux, et de quelques câbles utilisés pour brancher tous les matériels cités précédemment.

La carte Arduino est l’élément central, car elle est branchée à l’extracteur d’air, au capteur d’humidité et de température et au relai qui ouvre ou ferme le circuit. La carte Arduino va contenir un ensemble de programmes de code écrit par ordinateur qui traitera les données reçues par le capteur d’humidité, et qui en fonction des mesures relevées par le capteur, va commander via des signaux électriques le relais qui mettra en route ou non l’aérateur.

Pour créer le programme informatique de la carte Arduino, on importe les librairies Adafruit qui contrôle et reconnaît entre autres les pilotes des matériels utilisés, ensuite, on écrit le code du programme sur un ordinateur. Et enfin, on télécharge le code dans la carte Arduino. Ce type de montage peut se faire également sur un chauffage électrique pour réguler la température d’une pièce.

© epingle.info

Pour plus d’informations sur ce projet : http://www.epingle.info/?p=3839

Projet 3 : surveiller sa boite aux lettres

Vous pouvez aussi savoir si quelqu’un a déposé une lettre ou un colis important dans la boite aux lettres sans avoir à sortir ou faire des allers-retours inutiles. Il est possible de domotiser votre boite aux lettres pour connaître si le facteur est passé, car bien souvent, la plupart des boites aux lettres sont situées à une certaine distance de la maison.

Il faut comme matériel pour rendre sa boite aux lettres intelligentes des détecteurs d’ouvertures de portes comme émetteurs munis de capteur magnétique qui émettra des ondes en MHZ par une antenne, d’un récepteur d’ondes MHZ, d’une plaquette, d’une carte Arduino avec une alimentation et un câble USB, de quelques câbles, et de batteries autonomes pour alimenter les émetteurs. 2 capteurs d’ouvertures de portes sont connectés sur le volet et sur la porte de la boite aux lettres. Ces émetteurs communiqueront par ondes avec un récepteur fixé sur la plaquette qui est branchée avec la carte Arduino. Cette dernière sera branchée à l’aide du câble USB sur un ordinateur qui utilisera une application appelée Jeedom pour piloter chaque pin de la carte Arduino sans devoir la programmer à l’aide de code écrit.

À l’aide des câbles, le récepteur est ainsi en communication avec la carte Arduino, et la carte elle est contrôlée par l’application Jeedom. Votre ordinateur pourra ainsi recevoir une notification si la boite aux lettres a été ouverte ou non. Pour plus de confort, on pourra aussi utiliser une autre application appelée Pushbullet pour que l’ordinateur puisse communiquer avec votre téléphone portable, et qu’on puisse recevoir une notification type message instantané.

© Maison et Domotique

Pour plus d’informations sur ce projet : https://www.maison-et-domotique.com/72247-projet-arduino-domotiser-boite-aux-lettres-connectee/

Recent articles

Quel est le meilleur kit Arduino pour débuter ?

Vous êtes un passionné d'électronique, un étudiant en électronique ou juste un curieux attiré par Arduino ? Il est indispensable de disposer du meilleur...

3 projets simples que vous pouvez réaliser avec Arduino

Arduino est une marque de cartes électroniques sur lesquelles se trouve un microcontrôleur ou circuit intégré, un port USB, et des connecteurs d’entrées et...

Arduino Mega : Utilisation et fonctionnement

Qu’est-ce que l’Arduino Mega ? Pour commencer, il faut revenir à l’origine de l’Arduino. Cette carte électronique programmable sert de microcontrôleur pour la conception et...

Qu’est-ce que le bus I2C et comment fonctionne-t-il sur Arduino ?

La solution la plus simple pour établir une communication entre votre board Arduino et les différents périphériques de la carte, ou des périphériques externes...

Arduino Nano : Avantages, inconvénients, utilisation et fonctionnement

Le choix d'un microcontrôleur pour faire de la programmation dépend en réalité des situations. Autrement dit, il faut trouver ce qui convient idéalement au...

L’IDE Arduino : Installation et utilisation

Vous étudiez l'électronique ou vous êtes tous simplement un passionné, vous désirez découvrir les multiples facettes de cette discipline, mais vous ne savez pas...

Leave a reply

Please enter your comment!
Please enter your name here